L’ADMINISTRATION FISCALE GUINEENNE A L’ECOLE DES REFORMES

par OTR TG
Affichages : 658

Une délégation composée de cadres du Ministère du Budget et de la Direction Nationale des Impôts de la République de Guinée a été reçue du 31 juillet au 04 août 2017 par l’OTR dans le cadre d’une visite d’échange portant sur les réformes ayant abouti à la création de l’Office Togolais des Recettes et son fonctionnement.

L’objectif de cette mission était de permettre à l’administration fiscale guinéenne de s’inspirer du cas togolais pour améliorer son efficacité dans la réalisation de ces principales missions comme : la maitrise des obligations déclaratives et de paiement des contribuables, la fiabilisation de la base de données des redevables et le renforcement de la programmation du contrôle fiscal
Au cours de cette mission il a été également question de présenter, les grandes étapes de la réforme de l’administration fiscale, l’organigramme de l’OTR, le mode de fonctionnement, la segmentation, la transition entre les segments (Grandes entreprises et petites entreprise) et les stratégies de l’OTR dans la lutte contre la corruption et la sécurisation des recettes fiscales.
Le Commissaire Général, Kodjo ADEDZE, dans son mot de bienvenue, a présenté l’Office Togolais des Recettes, la reforme inclusive des deux grandes régies financières du Togo, douanes et impôts avec des ajustements structurels débouchant sur un organigramme composé de quatre commissariats fonctionnant en interaction.
Prenant la parole à son tour, le Conseiller du Ministre du Budget de la République de Guinée, a remercié le Commissaire Général et l’ensemble du personnel de l’OTR, pour l’accueil chaleureux qui a été réservé à la délégation qu’il conduit et a émis le vœu que l’exemple du Togo serve à d’autres pays et ce pour la maximisation des recettes et pour le développement des pays de la sous-région.
Des thématiques telles que la sécurisation des ressources publiques, la traçabilité des opérations, la relation entre le trésor, les régies financières et la banque centrale sur la comptabilisation des recettes, l’amélioration de la qualité des services aux usagers et la simplification du processus de paiement pour les contribuables ont été au cœur des discussions pendant ces 05 jours d’échanges.