FORMATION DES FORMATEURS SUR LE PROJET D’INTERCONNEXION DES SYSTEMES INFORMATIQUES DOUANIERS DE LA CEDEAO

par OTR TG
Affichages : 343

En vue de protéger les recettes nationales de ses pays membres ainsi que la santé et la sécurité de ses populations, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a entrepris d’interconnecter leurs systèmes informatiques douaniers en vue de faciliter le commerce et l’investissement dans la sous-région.

C’est dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet d’interconnexion que s’est ouvert ce 08 octobre 2018, un atelier de formation des formateurs au centre e.learning de l’Office Togolais des Recettes à Lomé. Cette formation est à l’endroit des acteurs douaniers et informaticiens des différents pays de la CEDEAO. Ils devront former à leur tour les acteurs impliqués dans ce processus dans leur pays respectif.

C’était en présence de Messieurs Harouna Ouedraogo et Jean-Marc Benoît respectivement, représentant de la Commission de la CEDEAO et coordonnateur régional SYDONIA de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), agence d’exécution, que Monsieur Dissadama Ouro-Bodi, Directeur de l’Informatique et des Technologies de l’Information de l’OTR, représentant du Commissaire Général, a ouvert les travaux de cette formation. Il a exprimé sa gratitude à la commission de la CEDEAO qui a trouvé important la nécessité d’interconnecter les administrations douanières de ses Etats membres.

Cette formation des formateurs est la deuxième phase de la mise en œuvre de ce projet d’interconnexion. La première phase qui a commencé en début d’année 2018, a consisté à l’installation, la configuration du module d’échanges et le développement des processus communs dans SYDONIA WORLD, logiciel de traitement des données douanières. Viendra enfin la dernière phase qui sera d’assister deux pays (la Côte d’Ivoire et le Burkina-Faso) lors du déploiement du système de transit informatisé ; ce déploiement-test qui sera fait dès Novembre 2018, s’étendra ensuite à tous les autres pays de la CEDEAO à partir de Janvier 2019.